Posted by: bongoyok | April 19, 2010

POURQUOI SUIS-JE CE QUE JE SUIS?

Je suis une faucille

Mais j’aurais souhaité

Être une brindille

Qui parce que délaissée

Ne travaille pas tant.

Ah ! si j’étais brindille

Je vaudrais l ‘or qui brille !

Je suis une faucille

Mais ma forme bizarre

Est celle de chenille.

S’il n’était pas trop tard,

J’aurais choisi moi-même

Une forme que j’aime.

Pourquoi suis-je ainsi ?

Pourquoi suis-je ici ?

Pourquoi suis-je rassis ?

Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?

Oh ! Je suis dépassé !

J’en suis vraiment lassé.

Écoute donc, faucille :

Vois, ta plainte vacille.

Crois-tu être plus sage

Que le Dieu de l’ouvrage ?

Il est le Créateur,

Admire sa grandeur.

O homme, tu n’es rien.

Écoute-moi très bien :

Qui est plus grand  que Dieu

Le Créateur des cieux ?

Ta connaissance est vaine,

Épargne donc ta peine.

Viens plutôt à Jésus ;

Ton cœur sera pourvu

Du seul et vrai bonheur,

De la gloire et des honneurs.

Et toutes tes questions

Auront leurs solutions.

Moussa Bongoyok Joyeux malgré la crise (Pasadena, CA: Positive Press, 2002) p. 44.


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: