Posted by: bongoyok | March 14, 2010

Mon enfant, donne-moi ton cœur

Mon enfant, donne-moi ton cœur

Je le veux  pour ton seul bonheur.

La vie que tu vis est trompeuse,

Sa finalité est honteuse.

Je suis le Dieu, ton Créateur.

Je suis aussi ton Rédempteur.

Pourquoi te trompes-tu toi-même ?

L’homme récolte ce qu’il sème.

Je vois tout et je connais tout

Moi le Très Haut, je suis partout.

Je connais tous tes mauvais actes

Ainsi que tes périlleux  pactes.

Mon enfant, donne-moi ton cœur

Et tu seras alors vainqueur

Du lien funèbre qui t’enlace

De tous les fardeaux qui te lassent.

Voici, tu es tombé très bas.

Voici qu’en vain tu te débats.

Mais je ne veux pas que tu meures.

Reviens, reviens dans ma demeure.

Repens-toi et je te pardonne

Saisis la main que je te donne.

Viens mon fils car je te convie.

Viens, viens et choisis la vraie vie.

Moussa Bongoyok Joyeux malgré la crise (Pasadena, CA : Trinity Press, 2002) p. 63


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: