Posted by: bongoyok | March 30, 2009

Le figuier ne fleurira pas

Le figuier ne fleurira pas,
Et l’on voit venir le trépas,
Mais mon cœur est plein d’assurance.
Jésus-Christ est mon espérance.

L’avenir est vraiment très sombre
Et les plantes n’auront plus d’ombre.
Mais je sais que mes lendemains
Sont, en Christ, dans de sûres mains.

Des ravages suivront la haine
Qui brisera des cœurs en peine.
Mais en Yahvé je me réjouis
Car de son grand salut je jouis.

Mon Rédempteur est bien vivant
Il marche derrière et devant
C’est pourquoi même la détresse
Ne peut ôter mon allégresse.

Extrait de Moussa Bongoyok, Joyeux Malgre la Crise (Pasadena: Trinity Press, 2002), p. 4.


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: