Posted by: Petros | March 23, 2009

Trop de Brebis

Trop de brebis ?

Pasteurs d’un millier de brebis, soyez inquiets.
Vous n’avez que le temps de savoir le bilan.
Et de serrer la main à la majorité
Des brebis qui sortent du temple avec élan.

Trop occupés pour causer, répondre aux questions,
Les réunions et les sermons à rédiger
Vous poussent à désirer une recréation
Où aucune brebis ne peut vous déranger.

Mes brebis sont folles, mes agneaux indolents.
Ils ne me comprennent pas. Ils ne m’aiment pas.
Comment ai-je pris ce métier ? Suis-je dément ?
Chacun veut me connaître. Je ne le veux pas.

Arrêtez donc ! Jésus nous montre son exemple.
Il a sacrifié sa vie pour ses amis.
Le Père lui a confié chaque disciple.
Et à la fin il comptera chaque brebis.

Jésus était aussi un berger de renom,
Mais il a refusé le tourbillon pervers.
Il n’avait que douze agneaux connus par leurs noms.
Avec eux, Jésus a transformé l’univers.

© Peter Wallace Dunn
Traduit et adapté par Moussa Bongoyok

English


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: